Scre4m: New decade, new rules

Publié le par Ashtray-girl

camera Vu le 22/04/11

 

Scre4m.jpg 

 

3_etoiles.jpeg (-)

 

080514 HD-Parole3

En Bref:

 

Scream 4, le retour de Ghostface. Enfin. Enfin, "enfin" pour certains. Alors que l'évènement est de taille pour tous les fans de la saga culte de Wes Craven, il n'est pour moi qu'un objet de curiosité, mélange d'attirance-répulsion pour un genre que j'évite précautionneusement depuis toujours. Les films de slasher, très peu pour moi. Néanmoins, la curiosité a eu le dessus, et c'est avec beaucoup d'appréhension que j'ai poussé la porte du ciné ce soir-là... Pour finalement me rendre compte que l'humour scabreux l'emporte 90% du temps sur le macabre.

Alors c'est drôle (enfin, si on aime l'humour noir, hein), c'est très malin - la façon dont la mise en scène joue avec les nerfs du spectateur est absolument édifiante - c'est ludique à souhait, et on sursaute à loisir (pour peu qu'on aime sursauter, hein). J'ai particulièrement aimé la façon dont Wes Craven n'hésite pas à se moquer du genre (belle critique des suites en série à la Saw), de ses propres films (le Stabathon, et l'intro, énormes), et de ses propres personnages (Sidney, l'éternelle proie du tueur, Gail, toujours en quête de succès...). Véritable pamphlet anti "célébrité à tout prix", Craven use ici de nouveaux ressorts, plus actuels, se moquant par la même occasion de la technologie "in" (Iphone, Twitter...) dont usent et abusent ses protagonistes. Mais le plus plaisant reste la complicité quasi interactive qu'il parvient à créer avec le spectateur, se jouant de ses réactions, de ce qu'il anticipe de l'action, pour finalement mieux le prendre par surprise... ou lui donner raison, c'est selon. Bref, Scre4m est un film de slasher cabotin, réalisé par un maître en la matière.

Après, tout ça me semble parfois un peu "gros", les motivations des personnages - et notamment du tueur - plutôt caricaturales, l'ensemble parfois risible... Mais ça semble faire partie du jeu, donc... Mission accomplie pour ce come back, qui passe haut la main le cap d'une nouvelle décénnie, en initiant une nouvelle génération de Stab-fans sans jamais renier ses portes-drapeaux originaux.

 

ok  Pour ceux qui:

 

*sont fans des premiers films de la saga (j'imagine leur bonheur de retrouver les vieux de la vieille!)

*aiment se faire peur, sans forcer

*adorent l'humour noir 

 warning%2015%20toxic

Déconseillé à ceux qui:

 

*ne supportent vraiment pas la vue du sang (c'est largement supportable, mais si vraiment vous ne le sentez pas... n'insistez pas)

*ont peur du seul déguisement de Ghostface qui s'arrache à chaque Halloween

*encensent Saw & cie avant tout (ça le fera pas...)

Publié dans Les G00dZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wilyrah 15/05/2011 19:28



Ce fut en tout cas fort sympathique !



Jérémy 13/05/2011 21:53



Je te rejoins tout à fait, à la différence près que j'ai grandit avec les 'Scream' (le film d'horreur de soirée ado par excellence !)


Cette suite est bien pensée, toujours aussi maitrisée et légère. Le bon moment est garanti je trouve.



Flow 03/05/2011 21:43



Ouais, il vaut mieux ne pas l'écouter!



Ashtray-girl 04/05/2011 10:37



Maieuh, l'autre!



comparatif bank 02/05/2011 13:31



Il m'avait l'air d'être un navet, mais après ta critique tu m'a fait douter...


J'vai peut être allé le voir au final...



Ashtray-girl 03/05/2011 10:26



Ohla! Je ne me porte plus garante des avis que je donne, moi! Flow en a fait les frais y'a pas si longtemps avec Sucker Punch... Je ne réponds de rien!



Flow 30/04/2011 15:32



Si si, les trois anciens sont fantomatiques et ça fait partie de la symbolique. En tant que fan incontestable de Scream et de slashers en général je ne pouvais qu'aimer :)