Cannes 2010: le palmarès

Publié le par Ashtray-girl

C'en est fini pour cette année!

 

Cannes a clôturé hier son 63ème festival, présidé cette année par l'un de mes maîtres: sieur Tim Burton. Pour autant, de ma petite fenêtre, et comme pratiquement tous les ans, je n'ai pas trouvé la sélection très émoustillante. C'est peut-être une vue de l'esprit, ou peut-être pas.

Quoi qu'il en soit, seuls deux films en compétition ont retenu mon attention, et seront donc sujet à un éventuel visionnage à leur sortie en salles, qui sont respectivement la Palme d'Or et le Grand Prix. Et un peu de curiosité pour le Tournée de Amalric...

 

Palmarès, et je vous laisse:

 

palme-dor 1207913454

 

Uncle Boonmee Who Can Recall His Past Lives

Apichatpong Wheerasethakul

(Oui, c'est imprononçable, mais en le disant vite...)

Uncle Boonmee

Oncle Boonmee souffre d’une insuffisance rénale aigüe et décide de finir ses jours auprès des siens à la campagne. Étrangement, les fantômes de sa femme décédée et de son fils disparu lui apparaissent et le prennent sous leurs ailes. Méditant sur les raisons de sa maladie, Boonmee va traverser la jungle avec sa famille jusqu’à une grotte au sommet d’une colline - le lieu de naissance de sa première vie...

 

* * * * * * *

  Grand Prix

Des Hommes et des Dieux

Xavier Beauvois

Des Hommes et des Dieux

Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L'armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…

-

Prix d'interprétation masculine

(ex-aequo)

Javier Bardem pour Biutiful (Alejandro Gonzalez Innaritu)

javier bardem 

 

Elio Germano pour La Nostra Vita (Daniele Luchetti)

Elio Germano

-

Prix d'interprétation féminine

Juliette Binoche pour Copie Conforme (Abbas Kiarostami)

juliette binoche

-

Prix du Scénario

Poetry

Lee Chang-Dong

poetry

Dans une petite ville de la province du Gyeonggi traversée par le fleuve Han, Mija vit avec son petit-fils, qui est collégien. C’est une femme excentrique, pleine de curiosité, qui aime soigner son apparence, arborant des chapeaux à motifs floraux et des tenues aux couleurs vives. Le hasard l’amène à suivre des cours de poésie à la maison de la culture de son quartier et, pour la première fois dans sa vie, à écrire un poème.
Elle cherche la beauté dans son environnement habituel auquel elle n’a pas prêté une attention particulière jusque-là. Elle a l’impression de découvrir pour la première fois les choses qu’elle a toujours vues, et cela la stimule. Cependant, survient un événement inattendu qui lui fait réaliser que la vie n’est pas aussi belle qu’elle le pensait.

-

Prix de la mise en scène

Tournée

Mathieu Amalric

tournee 

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses «New Burlesque» à qui il a fait fantasmer la France…Paris !
De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes. Mais leur rêve d’achever la tournée en apothéose à Paris vole en éclats : la trahison d’un vieil «ami» fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s’impose, qui rouvre violemment les plaies du passé...

-

Prix du Jury

Un Homme qui crie

Mahamat Saleh Haroun

Un Homme qui crie 

Le Tchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maitre nageur de la piscine d'un hôtel de luxe à N'Djamena. Lors du rachat de l'hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu'il considère comme une déchéance sociale.
Le pays est en proie à la guerre civile et les rebelles armés menacent le pouvoir. Le gouvernement, en réaction, fait appel à la population pour un "effort de guerre" exigeant d'eux argent ou enfant en âge de combattre les assaillants. Adam est ainsi harcelé par son Chef de Quartier pour sa contribution. Mais Adam n'a pas d'argent, il n'a que son fils...

 

* * * * * * *

  Caméra d'Or

(Jury présidé par Gael Garcia Bernal)

Año bisiesto

Michael Rowe

 

Laura a 25 ans. Elle est journaliste, célibataire et habite un petit appartement à Mexico.
Après une longue série d'aventures sans lendemain, Laura rencontre Arturo. La première fois qu'ils font l'amour, Arturo a pour Laura des gestes qui la bouleversent. Ils débutent une relation intense, passionnelle et sexuelle, où plaisir, douleur et amour se mêlent.
Au fil des jours, qu'elle raye consciencieusement sur son calendrier, le passé secret de Laura refait surface, poussant Arturo à l'extrême.

 

* * * * * * *

Caméra d'Or Palme d'Or du court métrage

(Jury présidé par Atom Egoyan)

Chienne d'Histoire

Serge Avédikian

-

Prix du Jury

Micky Bader

Frida Kempf

Publié dans Palmarès

Commenter cet article

Thomas Grascoeur 25/05/2010 09:46



Il ne reste plus qu'à aller tous les voir maintenant !