"Behold the Metatron, herald of the Almighty and voice of the one true God"

Publié le par Ashtray-girl

Ok, désolé pour ça, mais j'ai vu Dogma hier soir et forcémment, quand vient le moment d'écrire cet article destiné à la fois à donner le top départ de la "nouvelle formule" de ce blog (once and again... again. And again, and again...) et à vous délivrer, enfin (et avec un retard considérable), les résultats du Top 50 de 2010, la voix du Metatron s'impose à moi, sans prétention aucune cependant (et puis bon, Alan Rickman, quoi!).

 

dogma.jpg

 

Mais trêve de palabres semi-célestes, passons aux choses sérieuses. Ayant terminé de tergiverser sur le design et sur les grandes lignes de la version light de O.A.A., vous allez bientôt pouvoir vous rassasier à nouveau de mes avis à l'insipidité relative et aux partis pris (souvent) dopés aux hormones... le tout avec beaucoup moins de mots qu'auparavant. Tant qu'à écrire des tartines de pages, autant se lancer dans un roman (ce que j'envisage d'ailleurs) plutôt que dans la critique-fleuve d'oeuvres déjà maintes et maintes fois commentées. C'est pourquoi, pour votre confort autant que pour le mien, les critiques vont se muer en reviews imagées, fléchées, astérisquées, stabilotées, plutôt qu'en essais pour le sous-Pullitzer. Alors non, les textes à rallonge que seuls 2% d'entre vous lisaient jusqu'au bout ne vont pas suivre le chemin funeste des dinosaures, mais seront consacrés aux films qui me délieront la langue (non, je ne ferais pas non plus de posts audios, désolée, ça casserait le mythe) et/ou m'inspireront plus que tous les autres. Le Box-Office mensuel reste en place, avec la concision qui lui sied si bien, et le Top se poursuit sur Cinétrafic. Les chroniques, quant à elles, toujours aussi tributaires de mon bon-vouloir, restent au programme, mais sans fréquence annoncée (je change de formule, pas de personnalité, ne vous attendez pas à un miracle). Voilà pour les grandes lignes, que je vous laisserais découvrir plus avant dans les jours prochains, au fur et à mesure que ce blog sortira de sa léthargie. Ceci étant, même si ma volonté première est de parvenir à rester fidèle à cet espace sans qu'il ne m'accapare à l'excès, je reste ouverte à toute suggestion de votre part quant à vos souhaits de me voir développer ici tel ou tel sujet encore inexploré. A vous la parole, après tout (mais surtout après moi)!

 

Et maintenant, les résultats du scrutin qui a enthousiasmé la communauté cinéphile rattachée à Cinétrafic une année durant: le Top 50 ciné 2010.

 

Comme il fallait s'y attendre, et malgré un duel serré avec "l'autre" DiCaprio 2010, ce sont les resquilleurs du rêve de Christopher Nolan qui l'emportent, quelques petites voix devant l'île mystérieuse de Scorsese. Les talonnant de près, Buzz et Woody font de la résistance, tandis que Kick-Ass et L'Arnacoeur complètent ce quinté de tête.

 

#1 INCEPTION  

Inception

 

#2 SHUTTER ISLAND  Shutter-island

 

#3 TOY STORY 3  Toy Story 3

 

#4 KICK-ASS  Kick-Ass

 

#5 L'ARNACOEUR  

L'Arnacoeur

 

Gainsbourg-vie-heroique.jpg#6 INVICTUS

#7 THE GHOST WRITTER

#8 SHERLOCK HOLMES

#9 I LOVE YOU PHILLIP MORRIS

#10 GAINSBOURG, VIE HEROIQUE

 

#11 IN THE AIR

#12 TAMARA DREW

#13 BROTHERS

#14 BLISS

Dragons#15 FANTASTIC MISTER FOX

#16 IRON MAN 2

#17 MAMMUTH

#18 BAD LIEUTENANT: ESCALE A LA NOUVELLE-ORLEANS

#19 SOUL KITCHEN

#20 DRAGONS

 

#21 TOURNEE

#22 A SERIOUS MAN

#23 MR NOBODY

#24 A SINGLE MAN

The Karate Kid#25 MOTHER

#26 DANS SES YEUX

#27 ROBIN DES BOIS

#28 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

#29 BRIGHT STAR

#30 KARATE KID

 

#31 LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE

#32 LA RAFLE

#33 NIGHT AND DAY

#34 TOUT CE QUI BRILLE

Crazy-Heart.jpg#35 EXPENDABLES: UNITE D'ELITE

#36 REMEMBER ME

#37 L'AGENCE TOUS RISQUES

#38 DAYBREAKERS

#39 L'ILLUSIONNISTE

#40 CRAZY HEART

 

#41 LA DISPARITION D'ALICE CREED

#42 GREEN ZONE

#43 CARLOS

#44 ENTER THE VOID

Le-Mac.jpg#45 CELLULE 211

#46 LE BRUIT DES GLACONS

#47 LE DERNIER MAITRE DE L'AIR

#48 DISGRACE

#49 PERCY JACKSON LE VOLEUR DE FOUDRE

#50 LE MAC

 

 

Voilà pour ce Top 50 somme toute plutôt écclectique, avec de belles - et parfois de moins bonnes - surprises. Un classement qui reflète bien la diversité des goûts et des couleurs (dont on ne discutera pas), et qui démontre surtout que les films les mieux relayés sur le plan médiatique font bel et bien recette, au détriment d'autres petits bijoux, laissés dans l'ombre...

Le détail du classement 2010 est disponible ICI, et je vous invite dés à présent à faire entendre vos voix concernant les films de 2011 ICI. Merci à tous pour vos votes.

Publié dans Palmarès

Commenter cet article

Jérémy 02/04/2011 23:37



Je te rejoins sur plusieurs points dans ton top (notamment dans le haut, je suis aventuré que sur une top 10 en même temps... ;)). Je vois que toi aussi DiCaprio t'as laissé un souvenir cuisant
l'année dernière.


Vivement tes prochains articles "réduits", en espérant qu'ils soient aussi intéressants qu'auparavant !



Ashtray-girl 04/04/2011 16:02



Hey Jerem'!


Il ne s'agit pas de mon top perso, non (je le proposerais d'ici peu celui-là), mais je suis d'accord sur plusieurs trucs (notamment Inception) et moins sur d'autres (Le Mac :/).


Mettrais-tu en doute ma capacité epoustouflante à rester intérressante en peu de mots?



Vincent 02/04/2011 00:05



Hey Ashtray, ton grand retour se fait enfin ! Une bien bonne nouvelle de l'internet, ça. En plus avec Karaté Kid loin devant Enter the void, haha.



Ashtray-girl 02/04/2011 00:59



Hey Vincent, ça fait plaisir! Et oui, de retour... encore. Mais pour combien de temps? Mystère!


A bientôt!



Platinoch 01/04/2011 12:16



Salut Ashtray-girl, content de te voir de retour et de pouvoir te lire à nouveau;) T'inquiète, il y a toujours eu des gens pour lire tes "tartines" avec intérêt et j'en fais partie, même si je ne
commente pas beaucoup...


Je te souhaite bonne chance pour cette nouvelle nouvelle formule de "Once and again again (again?)" et bonne continuation! A+



Ashtray-girl 02/04/2011 00:58



Merci à toi Platinoch, Ô fidèle lecteur de l'ombre! A bientôt sur ces pages... ou les tiennes!